Le revenu de base inconditionnel


De l’alternative au marche ou crève

Cela faisait longtemps que la scène politique n’avait pas eu affaire à une idée digne de ce nom. Une proposition de loi embrassant à la fois des aspects économiques et sociaux ainsi que des enjeux philosophiques impliquant le développement de nouveaux modèles d’organisation sociétale.


Ce merveilleux espoir pourrait bien voir le jour en Suisse, petit pays ou la démocratie directe bon gré, mal gré permet à ses citoyens de lancer des initiatives fédérales en recueillant 100000 signatures. 

Si le revenu de base inconditionnel (RBI) apparaît de prime abord comme étant une utopie irréalisable, c’est certainement à cause de son avant-gardisme. 


Souvenons-nous du tollé qu’avait provoqué l’initiative en faveur des congés payés soutenue par Léon Blum et le Front Populaire. Il ne fallut cependant pas plus de quinze ans pour la faire passer en vigueur sous les yeux rageurs des exploiteurs de tout poil. 


Certes, lorsqu’on aborde le RBI, les questions fusent tant la thématique est vaste ; comment financer un revenu de base pour chacun alors que l’Europe est en crise ? Qui voudra encore travailler ? Ne vivrons-nous pas dans une société d’assisté ? 


Ces questionnements, bien que légitimes, prouvent à quel point notre mentalité est soumise aux lois du marché et à ce système fondé sur des normes telles que sont la compétition, la sélection, le carriérisme, le mérite… 


D’abord, nos gouvernements courent après une chimère du plein emploi qui, on le sait, ne se réalisera jamais et ce tout en fustigeant les soi-disant incapables de trouver leur place dans le marché du travail.


Pour ce qui est du financement, la crise ne nous a-t-elle pas finalement appris qu’il y avait bien assez d’argent ? Je ne développerai pas ce point qui m’apparaît aujourd’hui plus qu’évident.

Enfin, pour ce qui est du travail… Le fameux droit au travail ! A-t-on jamais entendu chose plus stupide ? Existe-t-il en quelque lieu de ce monde un droit d’être obligé à faire quelque chose ? Dans ce monde ou la surconsommation est élevée en dogme, mais où il est de plus en plus difficile de s’y faire une place, ne faudrait-il pas que cette prise de conscience aboutisse à un changement ?


Il est avant tout plus que nécessaire de reconsidérer la valeur que nous donnons au travail. Il faut rompre avec les vieux schémas de pensée, en finir avec l’idée fausse que seul le travail rémunéré constitue une contribution méritoire à la société. En réalité, c’est souvent exactement l’inverse.
C’est pourquoi cette initiative possède une portée existentielle des plus importantes; La liberté du choix. Il existerait une alternative au marche ou crève ou autrement dit la possibilité de l’objection de conscience aux valeurs libérales. On ne peut néanmoins parler d’assistanat puisque toute personne recevrait ce revenu qui n’est pas à considérer comme une aide mais comme une base afin de vivre, accordée à chacun, et ce inconditionnellement.


Cependant, donner une chance de s’organiser à cette minorité diabolisée, mue par d’autres conceptions que la rentabilité et le carriérisme mènerait, j’en suis persuadé, a des choses très constructives tant au niveau culturel que social tout en donnant l’opportunité de développer le potentiel de tout un chacun. Et ce, sans que notre élite satisfaite en soit particulièrement lésée.
Je ne sais pas vous, mais moi j’ai comme envie de me la jouer Depardieu façon prolo et filer trouver un passeport rouge a croix blanche.

cf pour ceux qui ne connaissent pas le sujet à fond, voici un rappel de ce qu’implique le RBI:


1. Revenu en espèces (et non en nature)


2. Versé à chaque citoyen


3. Versé sans condition (de ressources, d’activité, d’inactivité, etc.)


4. Versé sans contrepartie (recherche d’emploi, travail d’intérêt général, etc.)


5. Cumulable avec d’autres revenus


6. Versé à titre individuel (et non à l’ensemble du foyer)


7. Versé tout au long de la vie


8. Montant forfaitaire (avec toutefois une distinction entre personnes majeures et mineures)


9. Montant suffisant (permettant de se passer d’emploi)


10. Versement mensuel.

Publicités

Laissez aller votre grande gueule...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s