Oria

Je suis le jour

Pourtant

Le ciel se tisse

Des histoires

Qui n’ont rien

Du temps

Qui s’effrite

Mon coeur s’en balance

Et ses yeux

Dorment bien

Au gré du vent

La nuit

Sera.

 

 

Crédit photo mattsledge

Publicités

Laissez aller votre grande gueule...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s